On peut tout perdre en quelques secondes

déc 16, 2015 / 0 comments

Toute une vie bascule
pour quelques secondes d'inattention

Quand j'ai commencé à photographier Rodolphe, il avait tout juste 22 ans. C'était un de mes plus beaux modèles. J'avais passé une annonce pour photographier des hommes nus en studio, mon sujet de prédilection, et il avait répondu positivement. Au fil des années, notre relation a bien évoluée, remplie de complicité et d’amitié. Je me souviens que pour l’édition du livre « Frutta & Verdura« , nous avions lavé 75 kg de pomme de terre ensemble…
Lors des prises de vue il était très exigeant et il était aussi très fier de son corps : chaque biceps, triceps... devait être parfaitement mis en valeur. Il n’avait pas de fausse pudeur, c’était un modèle facile, je pouvais le photographier comme je le souhaitais. Il était aussi très disponible et les prises de vues pouvaient durer quelque fois un week-end entier. J'ai d'ailleurs beaucoup de photos de lui encore jamais montrées et j’aimerais lui consacrer une exposition.
Puis il quitta Grenoble pour aller vivre en Guadeloupe autour de 28 à 30 ans. Un soir, après une soirée entre copains où il a un peu bu, sa vie a basculé lors d’un accident de voiture. Il n’a pas eu de blessures physiques. Uniquement un traumatisme crânien qui l’a maintenu dans le coma durant six mois. Et lorsqu’il s'est réveillé, il était tétraplégique.
Aujourd'hui, il écrit super bien, sans aucune faute, mais il ne peut parler correctement. Il espère remarcher et fait énormément de gymnastique et de rééducation. Plus que positif, il dit toujours : « il y a pire que moi! »
Et il a eu envie de faire cette campagne pour la sécurité routière nationale avec mes anciennes photos et un film qui a été vu environ 50 000 fois sur Youtube pour mettre en garde les gens, tenant toujours le même discours  « On peut tout perdre en quelques secondes ». Plusieurs pages lui ont été consacrées dans Paris Match. Cette campagne, organisée par la Prévention routière est passée sur la plupart des chaînes de Tv nationales, aux heures de grande écoute.

Vous pouvez découvrir une vidéo sur cette campagne : https://www.youtube.com/watch?v=FJ8ETMCOX-o

Texte : Joseph Caprio
Photo : La campagne de sensibilisation de Joseph Caprio

Pour tout connaître sur son parcours d'auteur photographe, je vous invite à visiter son sitehttp://www.joseph-caprio.com

Joseph CAPRIO
BP 2306
38033 GRENOBLE CEDEX 2
FRANCE

Téléphone    33 (0)4 76 33 08 08
Portable        33 (0)6 10 11 30 40

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.