Sur les traces de l'économie sociale à Grenoble au XIXème siècle

nov 02, 2017 / 0 comments

Grenoble est réputée comme un «  berceau de la mutualité ». En effet, en 1803, la création de la société de bienfaisance et d'entraide des gantiers a marqué le début d'une forte présence mutualiste au niveau local et national. Mais d'autres initiatives collectives moins connues ont aussi cherché à répondre aux besoins de la population : restaurant sociétaire, coopératives de consommation, associations de production, essais de phalanstère, de société de crédit et de coopérative d'habitation...
Grâce à ses recherches historiques, l'association AIRES fera revivre lors de cette soirée ces temps forts qui ont marqué le territoire grenoblois et constituent l'héritage de l'ESS d'aujourd'hui.
Ces recherches soulignent les spécificités grenobloises quant aux forces sociales mobilisées, aux actions déployées (notamment dans l'accès à l'alimentation et au travail) et aux modes de soutien public.
Les associations AIRES et Alpesolidaires ont le plaisir de vous inviter à cette conférence :

La soirée "Sur les traces de l'économie sociale à Grenoble au XIXème siècle" aura lieu mardi 28 novembre de 18h à 20h

Salle de conférence Maison des Associations
6 Rue Berthe de Boissieux
38000 GRENOBLE

 Intervenant : Simon Lambersens, historien, chargé de mission de l'Association AIRES 

Merci de vous inscrire rapidement, places limitées, en cliquant sur ce lien :

Contact : aires38500@gmail.com

http://www.alpesolidaires.org

Cet événement est organisé dans le cadre du Mois de l'ESS sur l'agglomération grenobloise, une démarche collective des structures locales de l'ESS. En novembre, profitez du Mois de l’Économie Sociale et Solidaire pour découvrir les acteurs locaux de l'agglomération grenobloise qui s’engagent pour concilier au quotidien valeurs de solidarité et de démocratie, et économie.

Retrouvez le programme complet sur www.alpesolidaires.org/mois-ess

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.