A la Une

Voeux 2021 !

  • Voeux des Antennes pour 2021
     

Aidez ce collectif à trouver une solution pour une famille à la rue

  • Un groupe d'enseignants se mobilisent pour trouver une solution pour la famille d'un élève qui dore dans la rue. Ils ont tout essayé : associations, 115, aide juridique… En attendant mieux ils ont créé une cagnotte pour les aider (tout est détaillé en cliquant sur ce lien.
    Plus globalement, ce collectif allerten sur la question des logements d’urgence à Grenoble, qui est ces derniers mois de plus en plus compliquée : de nombreuses familles, depuis septembre, se sont retrouvées sans solution d’aide malgré un grand nombre de logements vides à la Villeneuve et dans l’agglomération. Dailleurs, depuis mercredi 9 décembre, une cinquantaine de sans-logis occupe le 7 place Laurent Bonnevay, dans la cité des volets verts, sur le quartier Abbaye à Grenoble pour faire valoir leur droit à un logement décent. Ils et elles ont le soutien du DAL notamment qui est passé avec eux et elles à l’action puisque le droit de réquisition n’est toujours pas mis en œuvre par le préfet et les maires de l’agglomération.
     

Rectificatif à propos du billet sur l'appel à soutien du collectif Dispel

  • Il y a quelques semaines, le site des Antennes s'était fait le porte-parole d'un appel à soutien du collectif Dispel (composé aujourd’hui des associations Cinex, Culture Ailleurs, Laps, Mtk et Octobre). Ce collectif occupe la friche industrielle Peldis, à St Martin le Vinoux, depuis 1998, avec une convention signée avec la ville de Grenoble mais dénoncée en 2018. Ce collectif a appris rcemment par courrier qu'ils avaient 20 jours pour quitter les lieux.
    La ligne éditoriale des Antennes a toujours été d'être le porte-voix des actions des habitants et des associations dans la région grenobloise. Nous avons donc fait le choix de publier leur appel à soutien pour en informer nos lecteurs. A la lecture de cet appel, il nous semblait que le conflit était entre des institutions et un collectif d'associations. Hors, trois petites lignes dans cet appel, accuse ouvertement l'association La Casamaures, association culturelle à proximité, de "militer activement, avec succès, auprès de La Métro depuis des années pour que le (collectif) disparaisse, afin d’absorber la parcelle Peldis et ainsi étendre ses propres jardins. » La Casamaures n'a aucune responsabilité dans ce conflit entre propriétaire et occupants des entrepôts Peldis. S'il est important pour les Antennes de relayer les désaccords qui peuvent exister entre les collectivités et des habitants, nous regrettons sincèrement d'avoir publié ces accusations diffamatoires.
    Anne Benoit-Janin, Rédactrice en chef
     

Dernier repas de Festina Lente

  • Suite à la conjoncture, le local du restaurant Festina Lente va être transformé pour être partagé en petits espaces de travail individuels, calmes et silencieux. En cette fin d'année et de cycle, Florina de Festina Lente propose une dernière rencontre et un dernier brunch  à emporter, samedi 19 et dimanche 20 Décembre 2020, avec, en cadeau, contenant votre plat, quelques éléments de la vaisselle (collector !) du restaurant.
    Lire le communiqué en cliquant ici
     

Appel à soutien pour sauver le lieu Dispel : Atelier culturel Mtk / Cinex / Culture Ailleurs / Laps & Octobre

  • Trois semaines pour dégager 20 années de travail, de projets…
    Dispel a appris par courrier la semaine dernière qu'ils allaient être explusés. La Métro demande à la Ville de Grenoble de de les expluser le 27 décembre. Le délai qui leur est imparti est de 3 semaines ! 
    Depuis 1998, le collectif Dispel (composé aujourd’hui des associations Cinex, Culture Ailleurs, Laps, Mtk et Octobre) occupe la friche industrielle Peldis, avec une convention de mise à disposition signée avec la Ville de Grenoble, qui elle-même est conventionnée avec la Métro, propriétaire du bâtiment.
    Lire leur appel en cilquant ICI