Grenoble, réconcilier les citoyens avec la politique ?

oct 13, 2015 / 0 comments

« Je n'y crois plus beaucoup, tous les mêmes, à gauche comme à droite, les politiques sont tous pourris, le pouvoir ça grise alors une fois élus, ils ne faut plus compter sur leurs promesses, la politique, c'est un grand cinéma ... » que de fois n'a­t­on pas entendu ce genre de formules à l'emporte pièce. Mais c'est bien souvent une bonne justification, une fausse bonne raison, pour dire qu'on ne s'intéresse plus à la vie de la cité. Les performances du dernier sorti des smart phones, c'est tellement plus captivant que de savoir s'il faut réduire la vitesse en ville, planter des arbres, faire participer les citoyens aux choix dont dépend notre bien vivre, notre vie en société, l'avenir de la planète – mais si, mais si – et donc le futur de nos enfants. Et bien non, un an et demi après leur installation, les élus grenoblois et bien souvent les élus métropolitains, font la preuve qu'une nouvelle politique, une nouvelle manière d'agir, une nouvelle relation avec les habitants est possible.

Les esprits chagrins, les quasi professionnels de la politique à la papa ont jasé sur la jeunesse, pour beaucoup, le manque d'expérience de la nouvelle équipe. Moi, je crois au contraire que c'est peut être ce qui permet ce changement radical. Tout n'avance certainement pas aussi vite que ce que les grenoblois pouvaient espérer. La gestion d'une ville, c'est pire qu'un lourd vaisseau pour changer d'orientation. La bonne volonté, le travail acharné ne suffisent pas pour prendre un tournant rapide et puis, bien entendu tout ce qui peut se faire nécessite une marge de manœuvre financière qui n'est pas toujours là, loin s'en faut. Dans une ambiance générale plutôt morose, avec l'appui d'un dynamisme associatif particulièrement puissant, notre ville est peut­être en train de montrer l'exemple ­d'ailleurs l'expérience grenobloise suscite beaucoup d'articles dans les médias nationaux.

Prenons tous en main l'avenir de notre cité. Malgré les difficultés financières, malgré la difficulté de trouver des consensus, malgré les nombreux obstacles de tout genre, faisons la preuve qu'une vraie démocratie peut fonctionner si chacun s'en donne les moyens.

Texte : Etienne Spanjaard
Photo : Ville de Grenoble

Vous souhaitez soutenir cet article et lui permettre de gagner le prix du jury de notre concours ? Votez dans le sondage !

Comments (0)

Leave a comment

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.